DES SUD-COREENS A SAULXURES

Saviez-vous qu’un homme célèbre est né à Saulxures ?

Et que, 82 ans après sa mort, sa mémoire est toujours honorée dans un pays très loin de son village natal, 9000km vers le soleil levant ?

Une histoire extraordinaire que nous raconte le Président du Conseil de Fabrique :

« Début janvier 2015, un mail étrange arrive au conseil de fabrique de Saulxures :

Un groupe de Sud-Coréens souhaite célébrer une messe à Saulxures en l’honneur d’un évêque adulé dans ce pays !

La première réaction fut la méfiance, et la certitude qu’il y a eu confusion avec un des 5  autres Saulxures de France.

Or le voyagiste confirme et explique : Il y a un missionnaire, Florian Demange, qui a été envoyé en Corée et cette personne est très importante pour les coréens catholiques. Ce missionnaire avait été baptisé dans l’église St Michel de Saulxures. C’est pourquoi ils tiennent absolument à venir dans notre église. »

DES SUD-COREENS A SAULXURES !

« Arrive le samedi 10 janvier 2015 à 10h, et voilà le groupe d’une quarantaine de pèlerins débarquant autour de l’église, et nous faisons connaissance en multilingue : nos hôtes expliquent avoir fait un pèlerinage de 15 jours en France, en passant par Lourdes, Lyon, Paris et …Saulxures.

S’en suivit une messe, qui dégageait beaucoup de ferveur, en Coréen, co-célébrée par 3 évêques et notre curé Damien.

A l’issue de la célébration, nous avons partagé des coordonnées et fait des photos pour conserver le souvenir de cette rencontre originale. »

Mais qui était donc Florian Demange ?

Florian est né le 25 avril 1875 à Saulxures de Demange Florian, épicier, et de Florence Marie. Sa famille étant partie vivre à Paris, c’est dans cette ville qu’il fera ses études, mais revient régulièrement en visite dans les Vosges. Il entre en 1895 au Séminaire des Missions Etrangères et est ordonné prêtre en juin 1898. La famille, après avoir habité à Paris, s’installe à Sainte-Marguerite où il célèbre sa première messe. La famille s’installera ensuite définitivement à Saint-Dié-des-Vosges en 1905.

Florian part pour sa première mission en Corée de Paris le 3 août 1898 et arrive à Séoul le 8 octobre avant de rejoindre la province de Daegu dans le sud-est du pays. À son arrivée, le père Achille Robert (originaire de l’actuel diocèse de Belfort), établi dans la région depuis 1886, a déjà construit une église et un presbytère. Florian Demange, consacré premier évêque de Daegu le 8 avril 1911 y ajoute un nouvel évêché, achevé en 1913, ainsi qu’un grand séminaire, qui ouvre en 1914, avec 57 recrues. En 1915, un couvent s’ajoute à l’ensemble, ainsi qu’un orphelinat et un dispensaire. Enfin, il construira un lieu de pèlerinage avec une grotte de Lourdes. Le 13 octobre 1918, il consacre le lieu et confie le diocèse à la Vierge de Lourdes. Il le gouverna pendant vingt-six ans avec un zèle à la fois prudent et entreprenant. Il avait trouvé dans sa nouvelle mission 5 prêtres indigènes et 25.000 chrétiens ; il lui laissait à sa mort 43 prêtres coréens et le nombre des catholiques avait doublé. De santé fragile, Mgr Demange fait ses adieux aux prêtres de Daegu et meurt le 9 février 1938, il est enterré dans le cimetière de l’évêché.

Aujourd’hui, en Corée du Sud, Mgr Demange est considéré comme un fondateur d’Eglise : dans chaque église du diocèse de Daegu, qui compte 500 000 fidèles, un petit mémorial rappelle sa mémoire. La grotte de Lourdes fondée par Mgr Demange est toujours très fréquentée. En octobre 2018, pour son centenaire, l’évêque du diocèse de Daegu a invité Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, à participer aux cérémonies de commémoration de cet événement fondateur qui a rassemblé 4 000 fidèles. Mgr Ravel a répondu à cette invitation car il y a un siècle Mgr Florian Demange, natif de Saulxures dans le Bas-Rhin, fondait ce diocèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.