COVID-19 Bas Rhin

Coronavirus Covid-19 : la situation dans le Bas-Rhin au 15 mars

Mise à jour le 18/03/2020    

La préfecture, l’agence régionale de santé, le rectorat d’Académie de Strasbourg et autour d’eux l’ensemble des services de l’État et les collectivités, sont mobilisés sans relâche pour gérer l’épidémie de Coronavirus Covid-19 et protéger la population du Bas-Rhin.

Évolution du nombre de cas confirmés dans le Bas-Rhin

Au 17 mars, le département du Bas-Rhin compte 376 cas confirmés de personnes positives au Coronavirus-Covid-19, soit une hausse de 53 cas en 24h. 5 personnes sont décédées (stable depuis 3 jours).

Le virus circule activement dans la population.

Rappel des mesures applicables

Plusieurs nouvelles mesures fortes, correspondant au passage au stade 3 de la gestion de l’épidémie, sont désormais applicables dans le Bas-Rhin comme dans l’ensemble du territoire national, conformément aux annonces du Président de la République le 16 mars. L’objectif est de contenir la progression du virus en limitant les contacts au strict nécessaire.

Jusqu’à nouvel ordre, tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays sont fermés. Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques.

Restent ouverts :

– les banques

– les commerces alimentaires

– les débits de tabac presse

– pharmacies

-les stations essence

– les lieux de culte (pas d’offices)

– les services funéraires.

La liste complète des établissements pouvant rester ouverts est disponible sur :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJO.do?idJO=JORFCONT000041723291

Organisation de la réponse sanitaire pour faire face à l’augmentation du nombre de cas

La priorité est de garantir une bonne prise en charge des personnes malades.

Les cas graves sont pris en charge en établissement de santé. Dans les autres situations – cas non sévères et sans facteur de risque – les patients font l’objet d’un confinement et d’un suivi à domicile.

L’ensemble des établissements de santé du territoire, publics et privés, ont été mis en alerte afin d’assurer la prise en charge hospitalière de l’ensemble des patients adressés après appel au centre 15. Les établissements sont fortement mobilisés, bien équipés, dotés de personnels compétents pour accueillir les patients.

Les équipes du SAMU, en tension, ont été renforcées et s’organisent pour répondre aux appels. Elles s’appuient sur la solidarité et l’appel à des professionnels en renfort.

Les capacités de tests Covid-19 ont été renforcées au sein des Hôpitaux universitaires de Strasbourg et vont être encore augmentées pour atteindre 300 à 400 tests par jour.

Les capacités de réanimation sont également en cours de renforcement, dans la cadre d’une démarche régionale globale qui vise à les augmenter de 60 % .

Les interventions non urgentes des établissements sont reprogrammées, de manière à accorder la priorité des prises en charge aux cas graves : c’est l’objet des plans blancs.

Les travaux sont engagés en concertation avec les représentants des médecins généralistes libéraux afin de définir les procédures de prise en charge à domicile des patients atteints du Covid-19 : une présentation de ces procédures, en cours de concertation, sera organisée le lundi 16 mars à l’attention de l’ensemble des médecins libéraux du Bas-Rhin. Les professionnels libéraux devant être protégés pour assurer cette prise en charge à domicile, des masques sont en cours de livraison et seront répartis d’ici mercredi.

Les établissements sociaux et médicaux sociaux sont également mobilisés. Les EPHAD mettent en œuvre les mesures nécessaires afin de protéger leurs résidents : les informations sur les conduites à tenir ont été largement relayées dans leurs établissements, auprès des résidents et des professionnels qui y travaillent. Le Conseil départemental et l’ARS travaillent ensemble à les tenir informés et à assurer un suivi quotidien de la situation. Des mesures ont été prises en articulation étroite avec le Conseil départemental dans les établissements où des cas sont avérés (10 EPHAD sur un total de 138) : isolement des patients, confinement des professionnels concernés. Les visites sont désormais interdites, sauf exception et après accord de la Préfecture et de l’ARS.

Le Conseil départemental a par ailleurs déclenché un plan de mobilisation de moyens humains et financiers en faveur des EPHAD, doté d’un fonds d’aide d’urgence d’1 million d’euros et comprenant notamment la constitution d’une réserve départementale de professionnels et des mesures facilitant la télémédecine dans les établissements les plus touchés.

Pour ce qui concerne les crèches, les situations sont analysées au cas par cas avec la protection maternelle et infantile du Bas-Rhin.

Les autorités tiennent à assurer de leur entier soutien l’ensemble des personnes touchées par le virus et saluent la mobilisation exceptionnelle de l’ensemble des professionnels de santé.

Afin de ne pas saturer le Centre 15 ni les services de secours, les consignes suivantes doivent être respectées :

  • en cas de symptômes de coronavirus uniquement (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires), appelez le 15 ; ne vous rendez pas directement aux urgences ni chez votre médecin traitant ; évitez tout contact avec votre entourage, en particulier les personnes fragiles ;
  • en cas d’autres symptômes ou de demande de conseil médical : contactez votre médecin traitant.
  • pour toute autre situation et information générale sur le coronavirus Covid-19 : appelez le numéro vert national au 0 800 130 000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.